Maroc.

Casablanca, 1971.

SLVS ne verra le jour à Paris qu’en 2019 et pourtant c’est ici que débute son histoire.

C’est dans un petit appartement du quartier Sidi Bernoussi que mon grand-père, enfermé dans ce qu’il appelait son « labo », s’exprimait avec ses mains et façonnait le cuir.

Artiste dans l’âme et avant-gardiste, il s’est inscrit dans la lignée des jeunes créateurs ayant joué un rôle dans la révolution du cuir.

« Un bon cuir sur les épaules, c’est un compagnon qui traverse une vie et transperce les époques… ».

Me disait-il, lorsque, le souffle coupé et la sueur au front, il se décidait enfin à prendre une pause.

Le 23 février 2019 mon grand-père quitta ce monde.

C’est aussi le 23 février 2019 que je compris le sens de toutes ces heures passées avec lui.

C’est ce 23 février que je compris que sans jamais me l’imposer, mon grand-père m’avait toujours transmis l’amour du cuir et ce depuis 27 ans. 

C’est désormais à mon tour de le rendre fier.

Avec SLVS. je reprends les mêmes valeurs et fais évoluer les codes pour proposer une nouvelle vision du cuir. 

Avec des coupes ajustées et la pression orange, j'ai voulu me démarquer en apportant une touche de modernité à un classique intemporel. 

Mais SLVS. ce n'est pas qu'une marque de vêtement, c'est aussi un engagement. 

Militant pour une mode durable et un retour au savoir-faire traditionnel et ancestral, SLVS. prône la qualité sur la quantité, tout en appliquant un prix toujours equitable.

Une veste SLVS. c'est à la fois un petit bout d'histoire et un compagnon de vie.